info@iadfbj.org +(229) 97 33 96 39 / 95 05 98 79

Les membres COGES de ILAKA relèvent le défi d’accès à une éducation de qualité pour les enfants de 03 à 05 ans.

ILAKA est l’une des communautés rurales de l’arrondissement de Sagon dans la commune de Ouinhi et dont la principale activité des populations est l’agriculture. L’accès à une structure préscolaire des enfants de 3 à 5 ans constitue un grand défi dans cette localité. Même si ILAKA dispose d’une école primaire publique créée depuis 2002 et a atteint les six (06) classes du primaire en 2010, les enfants de 3 à 5 ans doivent parcourir au moins 05 kilomètres avant d’accéder à une école maternelle. Ce qui rend difficile voire impossible le droit d’accès à une éducation de qualité aux enfants de cette tranche d’âge malgré leur nombre important dans cette localité.

Mais suite aux différentes interventions du projet d’amélioration de la qualité de l’éducation, les populations de Ilaka ont pris conscience de l’importance de l’éducation et en particulier du préscolaire pour leurs enfants. Ainsi, sous le leadership et la détermination des membres du COGES de cette localité à la suite de la formation des membres sur le plaidoyer et la mobilisation des ressources, ils ont pris la décision d’entreprendre la création d’un espace enfance. A la suite de quelques réunions organisées avec les autres membres de la communauté, un particulier a décidé volontairement de mettre à disposition à la proximité de l’école primaire un domaine pour servir de cadre pour la construction des infrastructures de l’espace enfance. Les différentes sensibilisations des parents ont facilité à la rentrée scolaire, l’inscription de 50 enfants de 3 à 5ans dont 30 filles et 20 garçons. Une animatrice du nom de AMOUSSOU Nanfissatou d’un niveau de la classe de troisième a été recrutée pour assurer l’encadrement des enfants. C’est ainsi que l’espace enfance a démarré ses activités sous un manguier de l’école. toujours sous le leadership du Directeur de l’école les autres membres du COGES les enfants sont transférés sous le hangar des vendeuses de l’école. Ce qui limite les risques liés aux intempéries et assure mieux la sécurité des enfants.

Cette initiative des membres COGES permet aux enfants de jouir de leur droit à l’éducation et libère mieux les parents surtout les mamans à vaquer à d’autres occupations pour le bonheur de la famille et des enfants.

Quelques impressions des acteurs de l’éducation de la localité ont été recueillies.

«J’aime vos formations qui ont permis de changer la mentalité de la communauté Holli, car, cela les à changer. Grâce à ça, nous  avons obtenu leur engagement et beaucoup d’enfants sont inscrits même au CI» BASSA Jean-Marie Directeur de l’EPP Ilaka

 

« Le changement obtenu dans notre école est incroyable. Des Holli qui sont conscients de l’importance de l’école. Vraiment c’est un bon boulot que IADF fait.  » AGOSSOU Janvier, Enseignant à l’EPP Ilaka.

Comments are closed.